Que Symbolisent les Durags ?

De symbole d’oppression à accessoire de mode ! ✊🏾

Depuis son apparition, la symbolique associée au durag n’a cessé d’évoluer. D’abord très négative, elle s’est progressivement améliorée jusqu’au point qu’aujourd’hui, cette pièce de tissu est portée avec une grande fierté.

Voici un petit retour sur tout ce qu’a pu symboliser le durag au cours des dernières années !

Le durag comme signe d’oppression

Le moins qu’on puisse dire, c’est que sa première symbolique n’était pas très positive… 😞

L’Histoire fait en effet remonter son apparition à une époque assez douloureuse pour les noirs : celle de l’esclavage du 19ème siècle aux États-Unis. Bien que ses origines soient assez floues (coutume vestimentaire importée d’Afrique dont se sont servis les blancs ?) le durag est à cette époque un véritable signe d’oppression.

Les esclavagistes n’hésitent pas à imposer son port à toutes les femmes noires esclaves pour mettre en avant leur statut inférieur et montrer aux yeux de tous qu’elles ne sont que de simples ouvrières. La volonté de dissimuler leur éblouissante chevelure n’est d’ailleurs pas un hasard : ce morceau de tissu à porter en permanence sur le crâne permettait de cacher l’un des atouts indéniables de leur beauté.

Leur statut de femme leur était presque retiré… 😡

Le durag comme objet de stigmatisation

La réappropriation du durag par la communauté noire n’a pas tout de suite permis de lui offrir une meilleure aura ! ✨

Tout au long du 20ème siècle, ce morceau d’étoffe a droit à une renaissance. En plus d’être très utile au quotidien comme accessoire capillaire, il devient également un emblème de l’identité afro-américaine. Il est de plus en plus porté en extérieur, et notamment dans les manifestations comme un symbole d’émancipation et d’affirmation.

Le racisme très présent dans la culture américaine le transforme cependant rapidement en objet de stigmatisation. Il est associé aux ghettos et aux basses classes sociales. Porter un durag, c’est n’être qu’un vulgaire voyou.

⛔ Son port va même jusqu’à être interdit dans le sport et dans certains établissements scolaires !

Le durag comme symbole de fierté

De façon très ironique, c’est finalement le racisme à l’égard du durag qui le transforme progressivement en symbole de fierté.

Plus les blancs essaient de le réprimer, plus les noirs le portent comme une véritable revendication de leur culture. Ils s’affirment en le nouant autour de leur tête et en sortant dans la rue avec. La volonté n’est désormais plus de s’émanciper comme dans les années 60 mais de demander l’égalité. ✊🏾

C’est d’autant plus vrai ces dernières années avec l’apparition du mouvement Black Lives Matter. Dans les rassemblements, le durag est très présent, de quoi l’ancrer fièrement dans cette lutte pour un traitement égalitaire, que ce soit contre les violences policières ou tout simplement contre le racisme du quotidien.

C’est devenu un symbole fort pour montrer son appartenance à une communauté à laquelle on est profondément attaché ! 🖤

Le durag comme accessoire de mode

Une symbolique déjà amorcée dans les années 90 !

Fièrement revendiqué, le durag prend désormais un nouveau tournant : celui de l’accessoire de mode. Alors que jusqu’à présent, il n’avait jamais été imaginé comme tel (ou qu’il s’était cantonné au style hip-hop), il vient dorénavant en complément d’une tenue. Il se choisit avec une matière, une couleur et un motif précis et il est porté aussi bien par les hommes que par les femmes. 💎

Il suffit d’ailleurs d’observer les tapis rouges pour s’en rendre compte. Il est clairement en passe devenir un accessoire tendance, de quoi achever sa métamorphose. Autrefois imposé, il est aujourd’hui revendiqué.

Porter un durag, c’est montrer qu’on soigne son look jusqu’au moindre détail ! 🕶️

collection durag femme